LES SYMPHONIES D'OPHELIE

Ces chefs-d’œuvre de Mozart, Boccherini et Haydn s’échelonnant sur deux décennies signent l’éclosion d’une pensée révolutionnaire, tout d’abord sur le plan instrumental (virtuosité, expressivité, innovation organologique) mais aussi sur le...

Télécharger le programme de salle

Depuis 1993, l’Académie baroque européenne d’Ambronay représente une étape très importante dans le lancement des jeunes artistes européens en début de carrière. 

Ces chefs-d’œuvre de Mozart, Boccherini et Haydn s’échelonnant sur deux décennies signent l’éclosion d’une pensée révolutionnaire, tout d’abord sur le plan instrumental (virtuosité, expressivité, innovation organologique) mais aussi sur le plan formel et philosophique. Le JE de l’artiste fait irruption sur scène sans crier gare pour laisser libre cours à l’expression des sentiments, les compositeurs interrogent et revisitent la forme pour mieux refléter le fond de leurs préoccupations artistiques et citoyennes au moment même où la naissance de la démocratie bouleverse les cours européennes. Le souci de l’équilibre formel structure ces sentiments déployés librement et les compositeurs peuvent ainsi explorer de nouvelles voies orchestrales et révolutionner l’écriture instrumentale.

Ancienne académicienne elle-même et infatigable chercheuse, Ophélie Gaillard reprend le flambeau de la transmission et choisit comme terrain de jeu cette Europe de la fin du XVIIIe siècle en plein bouleversement, de Vienne à Paris en passant par Madrid. Écoute mutuelle dans un esprit de musique de chambre, partage artistique et musicologique, échanges artistiques à la croisée des disciplines seront les maîtres mots de ce travail immersif dans un laboratoire unique d’Ambronay.


Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)

Symphonie n° 17 en sol mineur, KV 129 (1772)

Joseph Haydn (1732-1809)

Symphonie n° 49 en fa mineur, Hob I :49, dite « La Passione » (1768)

Luigi Boccherini (1743-1805)

Concerto pour violoncelle et orchestre en ré majeur, G.479 (1770)

Luigi Boccherini

Symphonie n°6 en ré mineur, « La casa del Diavolo », G.506

(Extrait : III. Finale, Andante sostenuto & Allegro con moto) (1771)

 

L’Académie sera composée de 21 musiciens

Cet effectif comprend les membres de l’ensemble EEEMERGING+ Butter Quartet qui assumeront le rôle de chefs de pupitres 

Anna Jane Lester, violon 1

Chloe Prendergast, violon 2

Isabel Franenberg, alto

Evan Buttar, violoncelle

 

Une production CCR d’Ambronay

En partenariat avec Ghislieri Musica Pavie

Dans le cadre du dispositif EEEMERGING+, co-financé par le programme Europe Créative de l’Union Européenne.

  • création en résidence

    le désert , Jaer - Arcas

    La nouvelle création de Baudoin de Jaer explore une thématique très actuelle. LE DÉSERT présente en effet une quête existentielle dans un décor hostile et sans limites. 

  • concert symphonique

    schubert, l’inachevée

    Après le succès des disques Brahms enregistrés par Geoffroy Couteau, et du Premier Concerto gravé avec l’Orchestre national de Metz et David Reiland, le Deuxième Concerto vient parfaire l’édifice.

  • création contemporaine

    Antigone IN THE DARK

    «  Where were you Creon? ». Ce cri déchirant d’Antigone, adressé au Roi  Créon peu avant de finir sa vie emmurée dans une caverne, résonne  toujours en écho aujourd’hui.

  • PHILHARMONIQUE DE NAMUR

    LE BNO ET ALEXANDRE KANTOROW

    Le très jeune Alexandre Kantorow est un pianiste inspiré, au doigté souple et ferme.

  • FUSION

    Miroirs vénitiens

    En 2017, dans la cadre de la, célébration des 80 ans de Pierre Bartholomée, parmi les commandes des Festivals de Wallonie se trouvait un couple de pièces dédié à Clematis. Toccata & Scena de Pierre Bartholomée trouvaient leur place dans une...

  • NAMIS

    Le rêve de Chostakovitch

    Dmitri Chostakovitch Concerto pour piano, trompette et orchestre à cordes en do mineur, opus 35.

  • Le Rossignol et l'Empereur de Chine

    Un spectacle tout public autour du malicieux conte d’Andersen, qui mélange ombres chinoises, musique baroque et création contemporaine sur instruments anciens.

  • CLASSIQUE

    Le Cœur de Chopin

    On ne présente plus Frédéric Chopin, dont le nom est devenu synonyme du romantisme pianistique. Avec son contemporain hongrois Franz Liszt, il a transformé la façon de jouer du piano en poussant la technique pianistique à son paroxysme. Né en...